Entretien-des-panneaux

L’entretien des panneaux solaires photovoltaïques ne tient pas seulement au nettoyage de leur face avant en verre. Une vérification régulière de vos panneaux permet à la fois d’assurer la sécurité de l’installation, et de vérifier que l’ensemble des composants permet une production d’électricité maximale, afin de protéger les revenus solaires.

Les réglementations photovoltaïques françaises

Du fait de la particularité de la réglementation française, relative à l’intégration au bâti ou à l’intégration simplifiée au bâti des modules photovoltaïques, un certain nombre de complications peuvent se produire qui tiennent à l’insertion du panneau dans ledit système, telles que :

  • la solidité mécanique du système d’intégration, du fait notamment de la stabilité du bâtiment ;
  • la qualité de la pose du panneau dans son système ;
  • la qualité même dudit système, souvent approximative du fait d’une conception hâtive ou défaillante ;
  • la durabilité de la fixation des modules dans son système d’intégration, du fait de la qualité des attaches ou simplement de la dilatation des matériaux qui tendent à provoquer un desserrage des vis dans le temps par exemple.

Le panneau lui-même porte une boite en matière plastique dite « boite de jonction » qui permet de raccorder la série de cellules au ‘plus’ et au ‘moins’ et de mettre ainsi le module en série avec ses voisins. Cette boite de jonction porte des diodes ‘by-pass’, des contacts, parfois ‘noyés’ dans un joint silicone. Selon la qualité des composants ou de l’installation, on peut assister à des échauffements des boites de jonction, menant à des départs de feu ou simplement à des dysfonctionnements mettant le panneau, voire la série à laquelle il appartient, hors service.

Quand cela est matériellement possible, une thermographie infra-rouge de la boite de jonction par la face arrière peut être utile pour repérer un échauffement anormal.

Dans tous les cas, une visite régulière minutieuse de la toiture photovoltaïque permet de prévenir les défauts, de repérer les resserrages éventuellement nécessaires, de déceler les panneaux décrochés par un coup de vent trop brutal parfois.

Les points de contrôle régulier sont donc nombreux : inspection des modules, voire leur nettoyage si nécessaire, vérification et dépoussiérage des onduleurs, tests électriques, inspection des boîtiers DC, vérification de la signalétique, …. Emasolar réalise un diagnostic exhaustif, sur la base de 30 points de contrôle, afin que votre installation reste continuellement au maximum de sa capacité de production.